Les écrevisses du Buëch

La France métropolitaine abrite 11 espèces différentes d’écrevisses. Seulement 3 espèces sont autochtones ; les 7 autres ayant été introduites, principalement en provenance d’Amérique, à partir d’élevages ou d’aquariums de loisirs. L’écrevisse à pattes blanches (Austropotamobius pallipes) est la plus « répandue » des écrevisses autochtones par rapport à ses très rares cousines, les écrevisses à pattes rouges…

Détails

Les calamités agricoles

Les éléments présentés dans cet article concernent les demandes de calamités agricoles pour des pertes de fonds (ravinement, érosion de berges, arrachage des cultures pérennes, boues étouffant les récoltes). Pour pouvoir prétendre à une indemnisation dans le cadre des calamités agricoles pour une perte de fonds, il faut que les exploitants disposent d’une assurance incendie-tempête…

Détails

Synthèse des phases 1 et 2 – définition concertée des secteurs prioritaires

Cette étude lancée en septembre 2019 par le SMIGIBA s’inscrit dans le cadre du Programme d’Action de Prévention des Inondations (PAPI d’intention) du Buëch et dans le projet européen de Gestion Intégrée des Risques Naturels Elle cible les aléas spécifiques aux territoires de montagne (hormis les avalanches et les feux de forêt) : les inondations…

Détails

Définition concertée des secteurs prioritaires aux risques naturels

Atelier de validation des cartes d’identification des secteurs prioritaires Le SMIGIBA a démarré en septembre un travail d’étude de définition concertée des secteurs prioritaires et de hiérarchisation des actions de travaux sur le bassin versant du Buëch afin de mieux protéger le territoire du Buëch et ses habitants contre les risques naturels. Pour identifier les…

Détails