Le contrat Buëch vivant, Buëch à vivre

Signé en Septembre 2008, le contrat de rivière s’étend sur les régions Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côtes d’Azur. Il recoupe les départements de la Drôme, des Hautes-Alpes, et des Alpes de Haute-Provence et concerne 52 communes. Il comprend l’ensemble du bassin versant hydrographique du Buëch hormis le sous bassin de la Méouge géré par le SIEM (Syndicat Intercommunal d’Entretien de la Méouge).

En 2003, le SMIGIBA a été créé pour porter la démarche de création d’un contrat de rivière dont les études ont abouties en 2006. Les compétences du syndicat ont évolué en 2007 pour assurer les missions d’entretien du lit et des berges du cours d’eau, de gestion de la ressource en eau et du transport solide et du suivi des milieux aquatiques.

Les constats émis dans les études préalables au contrat de rivière ainsi que le programme de travaux et d’études à mener ont été discutés en concertation au sein du comité de rivière. Celui-ci regroupe l’ensemble des acteurs institutionnels, les adhérents du SMIGIBA, les acteurs économiques et associatifs locaux.

Le contrat de rivière « Buëch vivant, Buëch à vivre » prévoit un programme d’interventions sur 7 ans décliné en 3 volets principaux :

  • Volet A : Maintenir la qualité de l’eau

    Le contrat de rivière a pour finalité la préservation des milieux aquatiques et notamment la préservation de la qualité de l’eau. Le volet A s’inscrit dans cet objectif et est décliner en 2 axes principaux :

    • A1 : Améliorer l’épuration des eaux usées des communes
    • A2 : Assurer le suivi de la qualité des eaux du Buëch et de ses affluents

    → Voir le détail des actions

  • Volet B : Mettre en œuvre une gestion équilibrée du cours d’eau

    Le volet B du contrat de rivière contient la majeure partie des actions du contrat de rivière avec des objectifs de préservation des milieux, de protection des personnes et des biens de partage de la ressource en eau sur le bassin versant.

    A l’intérieur de ce volet, sont inscrites les actions de protection et de restauration des adoux, d’entretien de la ripisylve visant à préserver la dynamique fluviale et améliorer la fonctionnalité biologique des cours d’eau. Par ailleurs, des interventions visant à protéger les enjeux par le confortement des ouvrages de protection contre les inondations ou le traitement d’atterrissement des matériaux ont été inscrites.

    La dernière partie de ce volet vise à assurer un partage équilibré de la ressource en eau en déterminant les débits minimum biologiques, développant la connaissance des différents usages et en organisant la répartition des prélèvements.

    → Voir le détail des actions

  • Volet C : Animer, communiquer et évaluer

    Le SMIGIBA a pour mission d’assurer la coordination et l’animation du contrat de rivière avec l’ensemble des signataires du contrat et sur le territoire du Buëch. Le volet C inclut des actions de communication auprès de différents publics afin de sensibiliser sur la protection des milieux et sur les objectifs du contrat de rivière.

    Les axes de travail du volet C sont les suivants :

    • Assurer l’animation et la coordination du contrat ;
    • Communiquer ;
    • Suivre et évaluer les actions engagées.

    → Voir le détail des actions

Un contrat en cours d’exécution

Le contrat de rivière du Buëch et de ses affluents a été signé en septembre 2008. Porté par le SMIGIBA, le contrat de rivière Buëch Vivant Buëch à Vivre implique également les communes et les communautés de communes de la vallée, le Conseil Général, le Conseil Régional, l’Agence de l’Eau, l’Etat, mais également la Fédération Départementale de la Pêche ou EDF.

signature du contrat de rivière du Buëch

Signature du contrat de rivière du Buëch à Eyguians en septembre 2008

Un avenant de 2 ans au contrat : 2016-2017

Le contrat de rivière initial a été signé en 2008 pour une durée de 7 ans. En 2015, de nombreuses actions restaient encore à mettre en oeuvre et de nouvelles actions ont découlé des études engagées entre 2008 et 2015. Après un bilan positif du contrat sur cette période et la nécessité de poursuivre les actions et d’engager les nouvelles, un avenant de deux ans au contrat de rivière initial a été proposé et validé en 2015. La signature de l’avenant s’est déroulé lors du comité de rivière du 8 mars 2016.

Bilan du contrat de rivière 2008-2015 : cliquez ici

Programme de l’avenant 2016-2017 : cliquez ici

Quelques actions en cours : cliquez ici

Bilan du contrat de rivière sur la période 2008-2017

Après 9 années de mise en œuvre du contrat de rivière, « Buech vivant, Buech à vivre », entre 2008 et 2017, le SMIGIBA réalise le bilan de ce premier contrat de rivière.

Le bilan du contrat de rivière sur la période 2008-2017 est consultable: cliquez ici

Une étude d’évaluation de la démarche de contrat de rivière est en cours, le rapport provisoire est consultable: cliquez ici.