Un réseau de stations de mesure des débits du Buëch en temps réel :

Désormais, le débit du Buëch est mesuré en continu par plusieurs stations automatiques de mesure des débits, dont trois entretenues par le SMIGIBA. Ce réseau, complété par des échelles limnimétriques, a été mis en place dans le cadre du contrat de rivière Buëch Vivant Buëch à Vivre. Ces stations complètent la station de mesure du débit entretenue par EDF sur le Buëch en amont de Serres, au niveau du barrage cassé des Chambons.


Voir les débits à la station de Serres

 

Des stations de mesure automatique des débits du Buëch :

Les stations automatiques de mesure des débits permettent de mesurer en continu le débit du Buëch.Ces mesures sont transmises sur un serveur informatique et sont accessibles par internet 24H/24H. Trois stations automatiques ont été installées par le SMIGIBA :

  • sur le Petit Buëch à la Roche des Arnauds ;
  • sur le Grand Buëch à la Faurie ;
  • sur le Buëch aval à Laragne.

 

radar de la station de mesure du débit de la Faurie

La station de mesure de la Faurie

Des échelles limnimétriques sur le Buëch et ses affluents :

En plus de ces stations de mesure automatisées, le SMIGIBA a fait installer des échelles limnimétriques sur plusieurs affluents du Buëch. Ces échelles permettent un suivi visuel du niveau de ces cours d’eau. Des échelles limnimétriques ont été posées sur les cours d’eau suivant :

  • le torrent de Chauranne (affluent rive droite du Grand Buëch) ;
  • le torrent de l’Aiguebelle (affluent rive droite du Grand Buëch) ;
  • le torrent de Blaisance (affluent rive droite du Buëch aval) ;
  • le torrent du Céans (affluent rive droite du Buëch aval.








échelle limnimétrique sur le Petit Buëch

Echelle limnimétrique sur le Petit Buëch

 

De l’utilité d’un réseau de mesures sur le Buëch :

Améliorer la connaissance des débits du Buëch

A long terme, les données de débits récoltées par les stations de mesure vont permettre d’améliorer la connaissance statistique des débits du Buëch et de la ressource en eau disponible.

Affiner la gestion des étiages du Buëch

La meilleure connaissance des débits du Buëch va permettre une gestion plus fine des périodes d’étiage. Les restrictions d’usages de l’eau pourront être modulées selon les secteurs.

Affiner la gestion des crues du Buëch

Sur le long terme, les données de ces stations vont permettre de préciser les débits en crue du Buëch. Le dimensionnement des ouvrages de protections sera plus précis.